La batterie de demain découverte par hasard ?
quatrepointzero-batteriealumiuim

Depuis quelques jours, des scientifiques de l’université de Stanford ont mis au point un nouveau type de batterie en aluminium, une découverte presque hasardeuse.

Il est difficile pour les constructeurs de produits high-tech de proposer une batterie qui allie le pratique (par sa taille et son poids) et la performance. Les scientifiques de Stanford – qui effectuent des recherches sur des batteries en aluminium – pourraient très bientôt révolutionner le domaine grâce à leur découverte. Pourquoi choisir l’aluminium pour concevoir une batterie ? L’aluminium est un matériel attractif pour confectionner des batteries, grâce à son faible coût, sa faible inflammabilité et ses grandes capacités de stockage. Mais il manquait juste un élément à associer à l’aluminium pour que les batteries supportent des charges et des décharges régulières. Et cette équipe de scientifiques a découvert par accident que le graphite le permettait !

Ces batteries en aluminium seront  beaucoup plus efficaces et moins dangereuses que celle lithium-ion. Leurs propriétés sont très alléchantes puisqu’elles permettraient de tenir 7500 cycles de recharge contre 1000 actuellement. Le temps de rechargement est également très impressionnant puisqu’il faudrait moins d’une minute pour recharger une batterie standard. Les batteries aluminium seraient également plus sécurisées puisqu’elles seraient plus résistantes aux incendies que les batteries actuelles.

Une découverte technologique qui doit maintenant être confirmé afin que le grand public puisse trouver de l’aluminium dans les smartphones par exemples. A suivre !

Publié le 13 avril 2015 / Innovation

Partager cet article

Haut de page